Qui est Iris Pikita ?

Virginie Despentes, Mona Chollet, Judith Butler, Liv Strömquist, Emma, et bien d’autres, ont significativement influencé ma pensée féministe. La domination masculine par plusieurs biais, et notamment celui de la sexualité, est une problématique qui marque mes pensées et réflexions sur le monde.

Samuel Benchetrit reste, sous d’autres angles, ma plus grande inspiration littéraire. C’est d’ailleurs par l’alliance de sa simplicité, de sa fantaisie, de sa bienveillance et de sa poésie que j’ai aimé lire pour la première fois.

Édouard Louis, à la fois aux antipodes et dans la continuité de Virginie Despentes, me fascine aussi dans son approche littéraire, mêlant le témoignage intime et l’analyse sociologique d’une époque, d’une population.

L’écriture est un moyen de communiquer des idées puissantes et ancrées dans le réel par le biais de personnages fictionnels.

Description peu originale, mais qui marque tout ce que j’entreprends. J’aime l’idée de pouvoir aborder des problématiques sociales par le biais de la littérature, en faisant des détours, souvent amoureux. Je suis, en quelque sorte, un rejeton de la sociologie, et je ne me cache pas d’avoir un prisme de réflexion imbibé de cette discipline.

D’une nature hypersensible, le format nouvelle m’offre le luxe de me fondre, le temps de quelques pages, dans une autre existence. J’espère ainsi faire gambiller le lecteur dans une danse mêlant altérité et proximité.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut