Deux voix, deux ambiances

Avez-vous déjà été marqué par une voix off ?

Lorsque le timbre suave de la présentatrice de Fip fait presque des chatouillis dans le ventre, celles de certains reportages inspirent la moquerie, tant leurs tons alarmistes s’avèrent caricaturaux. Notre voix transmet nombre d’émotions et de significations. Elle peut nous faire défaut ou nous avantager à notre insu.

Mais être « voix » est un métier, et on ne sélectionne pas un ton par hasard. Préférer l’austérité à la douceur relève d’un choix qui influencera considérablement la réception de l’information pour le spectateur. Associé à une certaine ambiance sonore, un même message peut être interprété de diverses manières.

J’ai souhaité aborder cette dimension par le biais d’un micro podcast. Une façon ludique de questionner (et de se moquer gentiment d’) une manipulation médiatique omniprésente.

Suivez-moi

Retrouvez tous les poèmes sonores d'Iris Pikita sur Soundcloud @iris-pikita.

Posts created 62

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut